VOTRE séance

Vous êtes vous déjà retrouvé-es dans la situation d’être inconfortable sur une table de massage sans le dire à votre thérapeute 😫? Avez-vous déjà ressenti de la douleur ou tout simplement été gêné-e de recevoir une manœuvre que vous jugiez inappropriée? Avez-vous déjà persisté à ne pas intervenir même à la demande de votre thérapeute: « – Comment ça se passe pour vous en ce moment? – Tout va bien! »?
Pour quelle raison? Avez-vous peur de déranger? Craignez-vous que le traitement soit inefficace s’il est interrompu?

Détrompez-vous, c’est tout le contraire! 🌿
👉🏼 Vous ne dérangez pas votre thérapeute en exprimant votre inconfort
👉🏼 Le traitement sera d’autant plus efficace que vous serez confortable à le recevoir

Soyez rassuré-es, les ajustements sont pour la plupart minimes et prennent seulement qql instants. Votre thérapeute a souvent assez d’outils et de manœuvres pour en changer si 1 ne vous convient pas.
Oui, c’est parfait d’avoir confiance en son/sa thérapeute, c’est une des clés du succès. Se sentir écouté-e, reconnu-e dans ce qu’on vit, recevoir un traitement adapté à notre condition, tout ça est important dans la relation avec le/la thérapeute.
Mais… malgré ses savoirs théoriques, ses outils, ses expériences pratiques et la connaissance que votre thérapeute a de vous et de votre condition, vous êtes la seule personne à pouvoir ressentir ce que vous ressentez. Votre thérapeute ne peut pas vous connaitre mieux que vous-même.

« Si mon/ma thérapeute fait cette manœuvre, c’est que c’est bon pour moi. »
NON, c’est bon SEULEMENT si c’est confortable pour vous. Sinon votre corps ne la prendra pas et luttera contre qql chose qu’il perçoit comme nocif (voire dangereux) pour lui.

🗣 Alors je vous encourage à exprimer ce que vous ressentez en tout temps!
🎁 Offrez-vous ce cadeau de vous écouter et de respecter vos besoins.

La santé

Commençons avec une généralité 🤪: nous n’avons qu’une santé, il faut en prendre soin.

La santé c’est comme un enfant. Que pensez-vous des parents qui laissent leurs enfants livrés à eux-mêmes la plupart du temps, puis leur offrent un gros jouet de temps en temps, histoire de se déculpabiliser 🎁, mais sans écouter leurs besoins? Pensez-vous que cette éducation va rendre les enfants heureux?

La santé, c’est pareil, on essaie de contrôler par la tête, de se déculpabiliser de temps en temps, mais sans écouter les besoins du corps. Pourtant, notre système nerveux autonome (qui gère toutes les fonctions involontaires du corps comme la digestion et le rythme cardiaque) contient beaucoup plus de cellules qui font voyager les informations du corps vers le cerveau que du cerveau vers le corps.
Oui, vous avez bien lu! Le corps transmet une grande quantité d’info au cerveau 📩, sur ses perceptions externes et internes. Mais nous n’écoutons pas ou mal. Notre cerveau a tant appris à gérer et à contrôler par sa volonté!

Bref, ceci est un encouragement (je commence bien sûr par moi-même 😉🤗), à laisser plus de place à l’expression et à l’écoute des besoins du corps.

TMS

Voici qql pistes pour éviter les troubles musculo-squelettiques, notamment lors des gestes répétitifs et des efforts intenses.

Imaginez que vos tissus corporels soient du papier aluminium (de qualité alimentaire).
Si on plie une feuille d’aluminium toujours au même endroit – ou si on la soumet à une forte traction même peu de temps -, elle va finir par se fragiliser et casser à cet endroit. De la même façon, si on soumet le corps toujours aux mêmes gestes – ou à un effort trop important pour ses capacités -, cela va créer de la fatigue dans les tissus.

Comment prévenir l’usure et les blessures?
En préparant le corps adéquatement. Et là encore, pas de secret:
– Mettre en tension progressivement, s’échauffer
– Renforcer
– Étirer
– Adapter l’ergonomie
– S’hydrater
– Faire des pauses, récupérer
– Utiliser des outils adaptés (à la morphologie et à la tâche)
– Répartir et partager la charge de travail (lorsque cela est possible)

Je peux vous proposer des exercices spécifiques selon votre condition, écrivez-moi en commentaire ou en privé 🙂.

Massothérapeute agréée certifiée

Depuis qql semaines, je suis massothérapeute agréée CERTIFIÉE. Qu’est-ce que ça veut dire? 🧐

Pour l’appellation « agréée », je vous renvoie à ce post que j’avais écrit plus tôt dans l’année.
Pour être agréée, une formation de base de 400h est suffisante. Cette base permet aux masso d’avoir des connaissances élémentaires en anatomie, physiologie, pathologie, relation d’aide, déontologie et bien sûr une technique de massage 👐🏼.

Pour être certifiée, il faut accumuler 1000h de formation. Lors de ces 600h supplémentaires, on approfondit et renforce les domaines de connaissances vus ci-dessus, en plus d’apprendre de nouvelles techniques et approches manuelles 👐🏼👐🏼👐🏼.

Certaines assurances exigent maintenant que vos thérapeutes aient 1000h de formation pour vous rembourser les soins en massothérapie. Si c’est le cas de votre assurance, je réponds dorénavant à ce critère! 🥳

+ d’info sur les « appellations pour les membres de la FQM » dans cet article.

Gestion des symptômes

Un symptôme est un message que le corps envoie au cerveau pour indiquer qu’il y a un problème ✉️. Faire taire le symptôme ne résout pas le problème, ça le pellette par en avant mais il finira par ressortir d’une façon ou d’une autre.
Pour les raisons que j’expliquais dans la capsule #40, la cause d’un symptôme peut être éloignée de sa manifestation.

Pour un symptôme ou un ensemble de symptômes, il est important d’éliminer les causes médicales avant de consulter en thérapie manuelle. Ensuite, lors des séances, les questions, palpations et tests aident à émettre des hypothèses qui vont guider le traitement. C’est ce que j’appelle « chercher le chemin » 🗺, ce qui amuse plusieurs des personnes que je masse.
C’est pourquoi une bonne partie d’un soin peut se faire à distance de la manifestation d’un symptôme, ce qui peut vous donner l’impression qu’on ne s’en occupe pas. Si cela vous arrive, que vous êtes curieux-ses et que votre thérapeute ne vous explique pas spontanément sa démarche, je vous encourage à poser des questions. D’autant plus que connaitre les raisons potentielles d’un problème peut vous aider à le prévenir.

L’utilité de l’appendice

Je suis d’autant plus contente de partager ça avec vous que j’avais moi-même cette idée reçue avant de compléter la formation en thérapie viscérale cet automne 🤩.

Mais en y réfléchissant bien 🤔… Pourquoi le corps s’embêterait-il, à travers l’évolution, à conserver un bout de tissu inutile, qui est présent chez plusieurs mammifères?

L’appendice aurait un rôle immunitaire. Il permettrait à des bactéries intestinales bénéfiques de se développer et de former une réserve en cas de grosse indigestion.
On doit encore utiliser le conditionnel ici, car les recherches scientifiques sont rares et incomplètes au sujet de l’appendice.

À suivre donc… 🔍

Si vous avez + d’info à ce sujet, je suis intéressée 🙋🏻!

Position antalgique

On utilise habituellement « antalgique » pour désigner un médicament anti-douleur.

Une position antalgique est une position dans laquelle le corps se place spontanément, pour s’adapter à une douleur et la limiter le plus possible. Le corps résout ainsi un problème à court terme, mais peut en créer un à long terme.
En effet, imaginez que vous ayez un ongle incarné au pied gauche. Prendre appui sur votre pied gauche est douloureux 😫. Pour contourner ce problème, votre corps va débalancer la marche, pour minimiser la prise d’appui sur le pied gauche en l’augmentant sur le droit. Miracle, vous n’avez plus mal ☺️! Notez que l’ongle incarné n’est pas guéri, mais comme vous n’avez plus mal, vous tassez le problème dans un coin et poursuivez votre vie. La position de votre corps reste donc débalancée, vos hanches risquent de se torsionner pour compenser. Ce nouveau déséquilibre se répercute sur votre abdomen, votre thorax puis sur vos épaules. La tête va pencher d’un côté, pour garantir l’horizontalité du regard, et les muscles du cou vont être dans un étirement constant de l’autre côté.

Bien sûr, cela peut prendre des années à s’installer. Comprenez-vous comment cette chaine de débalancement et de compensation peut entrainer des douleurs cervicales, voire des migraines en raison d’un vieux problème au pied? De même, les viscères doivent ici s’adapter à la torsion du tronc, apportant un potentiel problème digestif. Sans parler de vos articulations: chevilles, genoux, hanches, épaules. Etc.

Tout ceci n’est qu’un exemple fictif qui vous semble peut-être catastrophiste, tous les ongles incarnés ne vont pas se transformer en migraine! Et toutes les migraines ne trouvent pas leur origine dans un ongle incarné!
👉🏼 Mon but est de vous montrer comment fonctionnent les chaines de causalité et de vous encourager à toujours considérer et traiter une condition physique qui perdure ou qui revient ponctuellement.

Revenez-moi pour tout commentaire ou pour toute question. Il me fera plaisir de vous répondre :).

Respiration 3D

« Respirez par le ventre », qu’y disaient!
Alors oui, mais pas seulement.

En se focalisant sur le ventre, on peut avoir tendance, dans le but de le gonfler, de creuser le bas de dos vers l’avant 🫄🏽. Cette position cambrée sera nocive pour le dos (et le reste du corps) à long terme et ferme la respiration en postérieur tout autant qu’elle l’ouvre en antérieur.

Le muscle naturel de la respiration est le diaphragme ⛱. Imaginez un parapluie qui sépare votre thorax de votre abdomen; les bords du parapluie sont attachés à vos cotes. Lorsque le parapluie s’ouvre, le diaphragme se tend, c’est la partie active de la respiration: l’inspiration, l’air entre dans vos poumons. Lorsque le parapluie se ferme, le diaphragme se relâche, c’est la partie passive de la respiration: l’expiration, l’air sort de vos poumons 😮‍💨.

L’image du parapluie permet de voir la respiration en 3d. Oui, le parapluie doit s’ouvrir vers l’avant, mais tout autant vers l’arrière et sur les côtés: dans toutes les directions!

Ventouses thérapeutiques

Ventouses? 🪠🤔

Bien sûr, il va être question ici de ventouses thérapeutiques. Plus précisément des ventouses sèches (sans percer la peau) et froides (en silicone, sans feu). Les ventouses s’appliquent directement sur la peau, avec ou sans huile selon les manœuvres, et sont le plus souvent ajoutées à une autre technique de massage.

👐🏼 Le massage manuel permet d’agir sur les tissus en exerçant dessus une pression. Au contraire, les ventouses vont permettre une décompression (également appelée « pression négative ») par effet de succion.

OK, mais alors pourquoi c’est bien une décompression? C’est complémentaire. Cette décompression va entrainer un décollement, va créer de l’espace entre les couches tissulaires. Cela va faciliter les échanges liquidiens dans la zone pour faire place au processus d’autoguérison du corps.

Les ventouses sont efficaces pour soulager les tensions musculaires et les sensations désagréables qui y sont reliées, améliorer la flexibilité et la mobilité, apporter une relaxation, aider à faire circuler les liquides.

Comme dans toute technique de massage, les ventouses peuvent être contre-indiquées, en tout ou en partie, à votre condition de santé. C’est pourquoi chaque séance commence toujours par un questionnaire santé.
Votre thérapeute devrait également vous informer de la possibilité de marques sur la peau (vous avez surement déjà vu ce genre de marque sur des sportif-ves) au site d’application des ventouses, et obtenir votre consentement.

Oui, des marques, ça se peut! 🔴
Nous avons parlé d’échange liquidien et de circulation un peu plus haut. Parmi ces liquides: le sang 🩸. Un afflux de sang dans la zone « ventousée » (ce mot existe-t-il?) peut laisser des traces visibles pendant qql jours.

Différentes types d’applications des ventouses existent, notons entre autres la technique éclair pour réchauffer la zone, l’application fixe (qql minutes) et les techniques glissées.

Le mieux pour savoir si un massage aux ventouses vous convient et est efficace pour vous est encore de l’essayer.

Qu’est-ce qu’un traitement aux ventouses?

Ventouses? 🪠🤔

Bien sûr, il va être question ici de ventouses thérapeutiques. Plus précisément des ventouses sèches (sans percer la peau) et froides (en silicone, sans feu). Les ventouses s’appliquent directement sur la peau, avec ou sans huile selon les manœuvres, et sont le plus souvent ajoutées à une autre technique de massage.

👐🏼 Le massage manuel permet d’agir sur les tissus en exerçant dessus une pression. Au contraire, les ventouses vont permettre une décompression (également appelée « pression négative ») par effet de succion.

OK, mais alors pourquoi c’est bien une décompression? C’est complémentaire. Cette décompression va entrainer un décollement, va créer de l’espace entre les couches tissulaires. Cela va faciliter les échanges liquidiens dans la zone pour faire place au processus d’autoguérison du corps.

Les ventouses sont efficaces pour soulager les tensions musculaires et les sensations désagréables qui y sont reliées, améliorer la flexibilité et la mobilité, apporter une relaxation, aider à faire circuler les liquides.

Comme dans toute technique de massage, les ventouses peuvent être contre-indiquées, en tout ou en partie, à votre condition de santé. C’est pourquoi chaque séance commence toujours par un questionnaire santé.
Votre thérapeute devrait également vous informer de la possibilité de marques sur la peau (vous avez surement déjà vu ce genre de marque sur des sportif-ves) au site d’application des ventouses, et obtenir votre consentement.

Oui, des marques, ça se peut! 🔴
Nous avons parlé d’échange liquidien et de circulation un peu plus haut. Parmi ces liquides: le sang 🩸. Un afflux de sang dans la zone « ventousée » (ce mot existe-t-il?) peut laisser des traces visibles pendant qql jours.

Différentes types d’applications des ventouses existent, notons entre autres la technique éclair pour réchauffer la zone, l’application fixe (qql minutes) et les techniques glissées.

Le mieux pour savoir si un massage aux ventouses vous convient et est efficace pour vous est encore de l’essayer.